31 octobre 2005

Déménagement

midem

L’aventure continue ici même. Un décor plus clair pour y loger les idées. Il me l’avait bien dit, le Docteur en Energies, que je devais me vider pour me remplir à nouveau. Sur le coup, je me demandais d’où il pouvait bien savoir tout ça, combien de livres sur les sciences parallèles il avait du ingurgiter et surtout, comment il en est venu un jour à se dire « Tiens, je vais soulager les énergies des gens. »

Peu importe, je l’écoute, de sa douce voix, décrypter mes symptômes impalpables. Je l’écoute me dire que j’ai choisi ma famille pour travailler l’amour de la vie. Je devais drôlement m’ennuyer dans les vies antérieures pour avoir eut la réflexion de sélectionner l’alcoolisme et l’abandon en modèle parental.

Il faudra faire avec. Ce n’est pas le fatalisme qui parle mais le réalisme. Je ne me sens pas soulagée pour autant, juste un peu plus éclairée. D’où ce besoin de changement.

Photo :
Copyright D. Juncutt
« Affiches -Moi »