27 janvier 2009

SK# 248



Grenoble c’était vachement bien. Des montagnes françaises aux sommets enneigés, je n’en avais pas vu depuis le CM2.

Mixer à la maison de la culture (le MC2), c’était plutôt atypique. Il a fallut attendre que l’Ecole des Femmes terminent de se jouer pour allumer les enceintes. C’était drôle. Rag commence son set et le public est réceptif. Lorsque je continue, un type s’écroule sur la platine, fait sauter le disque. On passe le morceau d'Axelle. Elle fait des bons sur le dance floor, son titre est vraiment bon. Sa puissance est palpable, écouté en club. Sur le tard, quatre grenoblois imbibés hurlent tout ce qu’ils peuvent dans mes oreilles et me rendent le retour son inaudible. Je sens ma gorge bruler et je ne pense qu'à une seule chose: aller voir le médecin.

A Rescue et Catherine, j’avais juste envie de leurs dire « je peux rester une semaine chez vous sans bouger ? Même pas vous me verrez. » Un havre de paix réfléchis au meuble près.
Dans le TGV du retour, la première classe n’a pas échappée à l’enfant terrible.
Mano blonde aux joues écarlates qui mâchouillait son anglais en me tendant des tomates-cerises. Moi, l’ipod branché sur Pom Pom, je fermais les yeux pour qu’elle abandonne sa traque. Avec Rag, on a fini par changer de wagon.

Mon corps sous antibiotiques et corticoïdes, doit se trainer cette semaine au Who’s Next 09. Déjà ou encore -au choix-. Choisir un jour de grève pour l’after party de jeudi n’est pas conseillé, mais je garde espoir de voir la T3 circuler comme si de rien n’était. Juste histoire de tester ma capacité à refuser une coupe de champagne ou tout autre alcool pouvant nuire à ce traitement de cheval, les bras chargés de toutes mes trouvailles.

------

edit: Un petit cadeau minimal obsédant que j'imagine bien écouter vers quatre heures du matin, les yeux fermés, les bas mous.


Timing - Guy Gerber


Photo : VT & EG au salon Who’s Next H08